Soutien psychologique et social

Conformément aux directives du Réseau National d’Aide Psychologique d’Urgence (RNAPU), la psychologie d’urgence correspond au soutien psychosocial et spirituel immédiat et post- immédiat. Il recouvre l’ensemble des mesures visant à accueillir, entourer et orienter les personnes victimes comme les membres des forces d’intervention impliqués dans un événement potentiellement traumatisant ainsi que ses suites.

Le soutien psychosocial et spirituel s’appuie sur l’idée selon laquelle les personnes impliquées ne sont pas malades, que leurs réactions sont a priori naturelles et utiles. Dans ce sens, elle vise à mobiliser les ressources des personnes touchées en priorité, puis celles de leurs proches ou leurs réseaux socio-professionnels.

Care givers (membres de Care Team)

Les Care Givers sont les membres d’un Care Team. Le care team est une équipe d’assistance organisée et exerçant son mandat de prestations dans le cadre du soutien psychosocial et spirituel aux personnes impliquées lors d’un événement potentiellement traumatisant. Le care team est multiprofessionnel et, selon les possibilités, multiculturel.

Ainsi, les care givers sont des secouristes formés au soutien psychosocial d’urgence des personnes victimes d’événements potentiellement traumatisants. Ils interviennent durant ou immédiatement après un tel événement. Ils offrent un soutien émotionnel, pratique, matériel et logistique et orientent au besoin les individus vers une aide professionnelle. Ils accomplissent leur mission uniquement après une mise sur pied ordonnée par les instances compétentes et selon les directives de ces dernières (chef d’intervention, état-major de conduite, direction d’entreprise, etc.).

Pairs (membres d’équipe de soutien par les pairs)

Ce sont des membres des forces d’intervention ou de corps professionnels à risque qui ont suivi une formation en soutien psychosocial et spirituel. Leurs interventions portent en général sur leurs collègues.

Spécialistes (membres d’équipe de soutien psychosocial et spirituel)

Ce sont des médecins, des psychologues, des aumôniers, des infirmiers en psychiatrie ou d’autres professionnels du social ou de l’éducation, justifiant de qualifications complémentaires dans le domaine. Ils accueillent, soutiennent les personnes impliquées dans des incidents critiques, les accompagnent sur leur questionnement existentiel, sur le plan de leur croyance propre et mobilisent leurs ressources, celles de leurs proches et leurs réseaux.